munch_cri

La terre s'est levée. Tout leur monde s'est écroulé, enseveli, abattu.

Ceux que leurs jambes portent encore errent entre les morts et les cris des emprisonnés.

Comment s'imaginer?
Comment ne pas perdre son souffle?
Tous ces enfants, ces anciens,toutes ces vies qui avaient déjà si peu et qui n'ont à présent plus rien.

Même pas les leur à embrasser.

Je ne connais pas de prière. Je ne peux soigner. Je peux seulement offrir mes bras à ceux qui attendent pour les consoler.

Je peux donner.

Donnons

DONNEZ

http://www.ifrc.orgwww.ifrc.org/

http://www.habitat.orgwww.habitat.org/


Edvard Munch - Le cri (1893)