Schiele_fille__tant_assise_en_face_

Nous étions conviés à venir dans la classe. Quelques uns avaient pu se déplacer. Leurs enfants retenaient un mélange de fierté et de soulagement de voir arriver leurs parents. Les autres paraissaient indifférents à l'absence des leurs. Certains cachaient mal leur déception.

Bien sur, mon fils était au centre de mon attention première. Bien sur, j'étais heureuse de le voir ici, dans ses heures sans nous. Bien sur, je le regardais sans cesse.

Mais c'est elle qui attirait mon regard. Je ne pouvais me résoudre à l'abandonner quelques minutes. Une petite fille aux yeux de chagrin, sans couleur, sans reflet. Une petite chose toute chiffonnée qu'un seul souffle léger aurait pu faire s'envoler. Ses amples vêtements dissimulaient mal ses longues jambes fines, ses bras malhabiles.

Comment les autres pouvaient ignorer sa détresse, son mal être. Ses grands yeux avides de tendresse, juste un petit sourire au passage comme caresse.

Elle était transparente, on la bousculait, on l'oubliait dans l'appel. Cette petite fille n'existait même plus pour elle-même. Elle se pinçait le cou jusqu'au sang pour se sentir vivante de temps en temps. Juste pour vérifier que non, ce n'est pas encore fini.

Toute sa souffrance hurlait. Je ne sais pas laquelle, je ne sais pas si elle est si grande que cela. Mais pour elle, petite souris prise au piège, sa peine semblait plus grande que tout le ciel.
J'ai voulu la prendre avec moi, l'emmener sous mon bras. Je n'en ai pas le droit, elle ne voudrait peut-être pas. Nous avons parlé, chuchoté un peu ensemble, pour ne pas déranger l'ordre. Elle soupirait plutôt qu'elle ne respirait. Elle aurait pu devant moi s'éteindre.

Je me promet de la suivre, de demander, d'offrir, d'inviter. Je n'ai pas le métier, je n'ai pas le lien, je n'ai encore que mes mains. Pour les tendre, caresser, soigner, repousser aussi.

Depuis deux jours, je pense à cette petite fille, si frêle, si fragile, entourée d'un grand silence que seuls ses yeux brisent de leurs cris.

Egon Shiele - Fillette étant assise de face