30 avril 2010

Qui de l'œuf...

Restes de laines - Œuf / oison réversibles de l'excellent livre "Itti bitty Toys" de Susan B.Anderson
Posté par luneauxautres à 13:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

28 avril 2010

La croix verte

Il m'est toujours paru étrange pour une fille de l'eau et de la terre, de ne jamais avoir su faire grandir quoi que ce soit de vert.Il n'y a pas eu tant d'occasion que cela depuis le départ du nid pour créer de ses mains un végétal paradis.Il y a eu les essais onéreux, plus on paie cher meilleur le résultat devrait être. La déception était grande devant trois feuilles jaunies. Et puis la ville, le temps, on eut raison de mes envies de jardinages. Posséder un bout de terre, aussi petit soit-il, aussi pauvre soit-il a fait renaître... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
25 avril 2010

Deuxième quartier

Si on m'avait dit que je me remettrais à écrire.Si on m'avait assuré que je plongerais à nouveau pendant des heures dans la recherche d'un tableau.Si on m'avait soufflé que mes pensées pouvaient se dépliées aux yeux des autres.Si on m'avait juré que j'y prendrais autant de plaisir.Si on m'avait promis de nouvelles rencontres, des yeux amis.Si on m'avait murmuré de continuer, un an après. Je n'aurais rien cru de tout cela. Merci pour m'accompagner jusqu'ici. Vos commentaires me sont précieux, j'aimerais pouvoir y répondre mieux. ... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 00:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
22 avril 2010

Dimanche...

Il faisait encore frais le matin. Nous nous étions couverts pour sortir au parc voisin.Les arbres à peine nus se teintent de vert criard, certains d'ocre jaune soleil. L'herbe est réapparue et on s'étonne à chaque printemps de toute cette renaissance d'une nature désolée, séchée et brunie par les vents.Les écureuils courent entre nos jambes, les oiseaux chantent en furie le renouveau. Tout le monde se rue dehors, les peaux apparaissent, les corps se font beaux. Le vent fier se rappellent à nous au détour d'une ombre. Ce n'est pas... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 00:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
19 avril 2010

L'autre Arthur

Ils t'auront déterré encore une fois. Je ne crois pas que cela te plaise. Il me semble le lire dans ton regard droit. Mourir adulte ne peut créer de malaise. Mais pour un poète, dis moi... Ton visage adolescent couvrait jusqu'alors mes souvenirs. Qui d'autre aurait pu écrire tous ces maux, ces violentes souffrances? Seul un visage frêle, imberbe irradié sur papier sensible pouvait me faire vivre ses transes. Mourir à la quarantaine, on n'est déjà plus un enfant. Mais c'est pourtant tes jeunes années qui en ma mémoire restent... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 avril 2010

Légèretés

Une chemise de coton blanc, une étamine transparente qui laisse filer l'air et les ressentiments. De longues manches pour voiler la peau albâtre, qui se remontent haut pour mettre les mains à la pâte. Une jupe de lin bis, qui s'enfle et se déplie. Des fronces qui s'étendent jusqu'aux pieds, un drap un peu rêche qui se gonfle au vent léger. Des espadrilles de toile marine, parce que cela ne peut en être autrement. Il ne faut pas essayer de changer un tendre entêtement. Elles me portent sur un ponton de voilier bleu. Le... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 00:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

13 avril 2010

Les ombres de mes rues

    Les saisons ne varient plus pour elles. Qu'il vente, qu'il neige, que les feuilles tourbillonnent ou que le soleil nous assomme, elles marchent le dos courbé toutes de noir vêtues. La tête toujours baissée, les yeux usant les mêmes trottoirs nus. Elles s'en vont dandinant, clopinant, toujours seules. Les journées sont rythmées par leurs allées et venues, aux heures des services : ceux à Dieu, ceux aux absents et puis ceux pour elles, juste un peu pour tenir le jour suivant. Elles ont suivi leur cœur, elles... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 12:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
10 avril 2010

Celui qu'elle n'aura plus aimé

Elle me confiait récemment qu'elle était heureuse. Plus qu'elle ne l'avait jamais envisagé. Il m'a d'abord paru curieux d'entendre de sa part un tel aveu. Et puis je m'en suis voulue, encore une fois d'être suspicieuse. Elle me disait tout son bonheur et s'appliquait à être radieuse. J'attendais, malgré moi, le cailloux sur le chemin. Il n'est pas apparu lors de ce matin. Plus tard, elle recommença mais sa voix n'était plus la même déjà. Tu es sûre? Tentais-je prudente. Il était marié et avait deux enfants. Sa réponse... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 00:00 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
08 avril 2010

36 fillette

On n'est pas plus sérieux à 36 qu'à 17 ans. Je pense même que je me pose à l'opposé.Trop sérieuse, trop appliquée, l'âge adulte m'a libérée d'un certain poids. Plus la vie avance, plus légère elle me va. Pas trop de souci face au temps qui laisse des marques, elles sont autant de souvenirs, heureux ou moins heureux, je les prend tous. Pas trop de problèmes d'ego, ma pudeur est devenue floue. Arrête de rigoler, maman... Ses yeux me reprochent parfois de me moquer des choses quotidiennes. S'il savait comme je me retiens... Rien de... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 09:40 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
05 avril 2010

Changer de peau

A chaque retour des beaux jours, c'est la même chose. Il ne faut pas se découvrir trop vite, ne pas sortir sans les bras couverts, réfléchir à deux fois au décolleté que je porterais si je vais dehors. A chaque premier rayon chaud du soleil, ma peau me le rappelle : elle ne veut pas se laisser cuire à tort. Et si je m'absous de ses premières remarques, la sentence est dure... Je suis marquée au fer rouge écarlate. Un seul oubli de tissu, de crème adaptée, et voila une trace indélébile à mi-bras ou mi-mollet jusqu'à la fin de... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]