aKiss_jarekPuczel

Ils vivaient ensemble depuis plus de dix années déjà. Il y a beaucoup à dire sur leur rencontre, mais on ne le dira pas. Ils ne s'étaient pas vraiment promis des choses, ils se sont confirmés plusieurs certitudes. Lui d'analyser, elle de faire. C'était doux et cranté à la fois. Ils s'aimaient de colère et se battaient de tendresse. Ils se foutaient de l'opinion des autres en les couvrant de leur amitié.

Il n'y a pas grand chose à dire à ceux qui sont seuls au monde. Il n'y aura rien à écrire sur ceux que nous ne pouvons entendre. Tout est vrai et rien n'existait avant. Tout se mélange et ils le partagent à chaque instant.

Ce n'est pas facile de dire un couple. Ce n'est pas aisé de voir une passion. Alors que tout semble s'écrouler, que les pelles sont prêtes à recueillir les morceaux, le phénix renait à nouveau. Il n'y a décidément rien à comprendre.

Ils vivront ensemble jusqu'au bout de tout. Il s'éloignera parfois, elle l'oubliera sûrement. On les haïra sans doute, mais on ne pourra pas s'en écarter. Leurs regards transpercent les heures. Ils sont hors du temps. Alors que beaucoup d'autres lâchent prise, se brisent, éclatent, leur union résiste au monde. Le monde est grand pourtant. Pas assez apparement.

Il suffira qu'il se redresse, il suffira qu'elle ouvre les bras, qu'il s'avance et qu'elle caresse, qu'il sourie et qu'elle chuchote tout bas. Et de nouveau, tout sera.

Les amants retrouvés, de nous, se sont retirés.

Jarek Puczel - a kiss