Young-Boy-Reading

Dernière semaine à l'unité, dernier jour d'école à l'unité, dernier repas à l'unité, dernière nuit à l'unité...

Le décompte aura été long et laborieux. Si l'importance de cette nouvelle année ne nous avait pas encore effleurés, il aura pris un soin appliqué de nous l'apprendre, de nous le rappeler encore et encore et encore. Quand il me dit que tout va changer, je le crois.

Quand il me montre ses bras, ses jambes plus construites, plus puissantes que la semaine passée, je le crois. Quand j'aperçois son oeil qui frise et un demi sourire goguenard lors du passage d'une demoiselle, il ne me croit pas. Tout est donc bien. Tout avance correctement : lui en premier, droit devant.

Premier âge en nombre, le premier d'une longue série nous a-t-il prévenu. Et je le crois autant que je veux le croire. Il est bâti pour la route, les grands vents comme les heures douces.

Mon fils quitte l'enfance le sourire au coeur.

Et j'aime ça.

 

Henri Lebasque - Young boy reading