forte-f-outsidethebox

Elle se posait de plus en plus la question. Et le fait qu'elle revienne sans cesse à se la poser, lui fait comprendre qu'il fallait agir.

Elle doit vivre sans lui. Elle doit partir, plus loin. Pas trop pour se partager le temps de vivre avec ses trois enfants. Tous trois sortis de leur amour, de celui qui ne mourra pas. Qu'il est difficile de dire que c'est fini. Que ce qu'elle avait cru durer toujours, doit continuer autrement, séparément.

Tout réapprendre seule ou presque. Manger, dormir, se déplacer... Penser, rêver aussi. Imaginer son avenir, sans lui. Elle me dit que de ce qui lui fait le plus peur, c'est l'oubli de savoir faire. Le doute d'être capable de planifier, d'agir, seule. "Tu comprends, c'est lui qui faisait cela. Et puis, ça, il n'aimait pas du tout. Et là, nous pensions y aller un jour."

Reprendre contrôle du je qui n'était plus le sien, de celui d'avant, celui du désir, de l'envie de se construire. Pour soi, pour eux aussi. Une nouvelle grammaire à refaire. Conjuguer à la première personne, du singulier.

Elle pleure encore, mais plus pour les mêmes raisons. Elle n'arrive pas bien à me dire lesquelles, c'est juste pas pareil, c'est tout.
 Sans lui, elle est une autre qu'elle doit apprendre à découvrir. Une inconnue qu'elle a fréquentée pendant des années sans vraiment la regarder. Elle me parle d'elle et je lui dis que je ne la reconnais pas.

Et puis elle s'éloigne un moment, seule au milieu du grand rien, là-haut dans le nord. Quelques temps.

Et elle revient phénix, ses yeux ont changé de couleur il me semble. Elle est elle-même, et pour la première fois, je la reconnais telle que je l'imaginais.

Je le lui dis et elle sourit : "C'est juste moi, toute seule, sans lui."

 

Felicia Forte - Going Back