mariel10

 

Est-ce vraiment irrémédiable? Le temps s'accelère-t-il toujours plus vite avec les années?

Il me semble que tout m'échappe, que je n'ai plus aucune emprise sur mes journées. Les évènements petits comme grands filent entre mes doigts, prennent mon souffle, mes idées, mon énergie. Chaque projet lancé est contredit par de l'intendance, des imprévus, des contradictions ou une météo déchainée.

Que l'argent ne serait jamais vraiment là, je l'avais bien compris. Que les uns ou les autres ne sont pas parfaits, je le savais déjà. Que les enfants poussent comme des herbes folles et s'émancipent à chaque bouffée de liberté, je l'ai vécu moi-même.

Mais que ces jours passent et qu'au bout de la plupart, je réalise que vingt quatre heures ont filé et que pas grand chose ne s'est passé, pas grand chose de productif, pas grand chose pour l'âme, pour le coeur, pour les yeux... me terrifie. me paralise.

Mais je sais bien que les mauvaises nouvelles ne sont là que pour tester notre résistance. Leur importance n'existe que parce que nous leur en donnons. Que quand tout le monde va bien, alors tout est mieux. Que le matériel, dans le fond, on s'en balance pas mal.

Je fais le voeu de vacances paisibles. Il ne s'est pas encore réalisé. L'horloge tourne, mais il reste du temps. Je lui en laisse encore un peu, pas trop.

Après, je le tue.

 

Marie Laurencin - La lectrice