Louis Welden Hawkins Séverine c

Changer de pays, de culture, c'est souvent changer de vie. Complètement, radicalement, totalement. Qu'on le veuille ou non. Pour elle, c'était plutôt non. Ils sont partis à deux, elle reste seule. L'envie des hommes de partir, de voir de l'ailleurs persuadés que ce qu'ils ont sous les yeux n'est pas ce qui leur convient le mieux... Cette envie fait déplacer des coeurs à l'autre bout de la terre. Mais son homme n'a pas résisté au grand bouleversement et il s'est mis à regretter sa terre, sa mère aussi. Au moment de prendre la décision du retour, et tant pis pour le fils prodigue, elle a dit non. Il a insisté, jusqu'à implorer et menacer aussi. Elle disait non, j'y suis, j'y reste.

À presque quarante ans, la voilà divorcée de mari et de pays. Elle n'y retournera pas, c'est bien chez elle ici. Cela ne fût pas si facile que cela se dit. Ceux qui la connaissent de près on même vu germer quelques regrets. Mais ils n'ont pas grandi et puis c'est bien mieux ainsi. Elle a changé de ville, et puis de métier aussi. Tant qu'à tout bouleverser, faisons une révolution. Une femme décidée s'arme d'une patience et d'une résistance pures. Bien averti doit être celui qui se place sur son chemin. Il a fallu plusieurs mois, des années même, mais elle a réussi à devenir celle qu'elle imaginait.

Vous la verrez avancer d'un pas léger sur les trottoirs gris du quartier, toujours un sac à l'épaule, toujours ses cheveux blonds dénoués. Elle a cette nonchalance du sud qui résume la féminité à un déhanchement, à un geste souple de la main. Ce que vous retiendrez, j'en suis sûre c'est son sourire. Pas forcément celui qui s'affiche, mais celui qui rayonne et vous touche à chaque rencontre un bout du coeur. Cette femme est une radiation permanente de bonheur et se laisser toucher est ce qui peut vous arriver de mieux. J'ai pris une nouvelle dose d'exposition à la terrasse d'un café dans la ville qui ne dort jamais en été. C'était doux, c'était fort. Mais attention, son non est toujours actif, si vous attaquez, elle mord. 

Changer de vie, c'est avant tout changer soi-même. S'affirmer, se redéfinir, se révéler beaucoup. Et je crois que le plus bel effort à réaliser, c'est celui d'être dans ses rêves. Tout comme elle, j'aimerai tellement être dans les miens.

 

Louis Welden Hawkins _ Séverine