d8ad12d856bf58affe68936621002861

...et pourtant, j'ai eu soudain l'envie de revenir, de relire. J'avoue. J'avais oublié. Comment peut-on oublier des morceaux de mémoires, de vies? Je me suis sentie un peu étrangère à moi-même et puis, ligne après ligne, je me suis reconnue, j'ai revécu.

L'eau a coulé depuis mon dernier texte. Suis-je encore celle qui pourrait écrire? Il me semble que oui. Une étape est franchie, je retrouve mes instincts d'imagination, d'inspiration. Il suffit d'un jour de chaleur folle, d'une pleine lune indécente et d'un grand coup de vent frais par-dessus, pour retrouver le chemin. Aurai-je encore des moments de vie à décrire? Il y en a eu tellement ces derniers mois, des tristesses et des joies, quelques unes. Saurai-je les dépeindre sans les rendre criardes? Saurai-je retrouver ce petit battement de sang qui faisait courir mes doigts certains soirs? Nous allons croire que oui.

Mais il se fait décidément bien tard, et me voilà étourdie par ces premières lignes après un si long silence. 

Et vous, faites-vous encore du bruit?

 

Peter Ilsted _ Regardant par la fenêtre