25 décembre 2015

Quand nous serons tous de retour

Parler du temps qui passe nous permet de le contourner j'imagine. Mais que dire des derniers mois qui se sont échappés? De l'effort, nous pouvons en évoquer plusieurs : de celui du labeur, d'aimer ce que l'on fait et de se donner les moyens de l'aimer encore plus. De celui du don, mais est-ce vraiment d'effort d'ici nous parlons? Où réside l'effort lorsqu'on se livre tout entier à offrir aux autres et à nos enfants en particulier? "We raise by lifting others." est une phrase qui résonne particulièrement en cette fin d'année 2015.... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 18:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 août 2014

À vider

Cela ne fait que quelques heures qu'ils sont partis et déjà je sais que ces jours sans eux ne suffiront pas. La liste de mes envies, de mes besoins s'allongent de minute en minute et j'aurai beau faire, tout ne tiendra pas. Définir les priorités n'est pas mon fort. Tout est prioritaire, rien ne peut supporter d'être laissé de côté pour plus tard. Quand le temps sera là, quand ce sera leur tour. Je lance tous les chantiers en même temps : nettoyer, trier, vider, jeter et jeter encore. Vendre aussi, tout ce qui peut l'être. Faire un... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 00:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 avril 2014

Additions

Le début du printemps ressemble tellement à l'automne ici. Tout est nu, roussi et détrempé. Rien sur les branches, rien ne sort de terre. Quelques rayons arrivent à nous réchauffer timidement. On ne quitte pas les manteaux pour autant. Les petits virus reviennent en courant après avoir été congelés tout l'hiver. Et à tour de rôle, les enfants se roulent en boule au creux de notre lit. J'écris, et c'est elle qui dort aujourd'hui. Petite poupée chaude et blanche. Qui se réveille en sursaut en posant des questions d'un autre espace... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 11:40 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
11 mars 2014

les éclats

Cela faisait longtemps déjà que j'en parlais. Me plonger dans les lourds albums de cuir ourlés de cordelettes. Glisser sur ces visages en noir et blanc et gris aussi, souvent flous, aux ombres envahissantes et dansantes. Je voulais retenir ceux dont je savais les noms, l'histoire. Ceux que j'avais croisés et dont ma mémoire s'était griffée. Des mains qui m'ont soulevée petite, celles que j'ai serrées plus tard, les visages que j'ai vus endormis pour toujours sur un drap blanc éclairé aux bougies, et ceux qu'on m'a dépeints dans un... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 22:24 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
18 février 2014

Faire et défaire

Février aura apporté la lumière et le ciel bleu. Tout le blanc devient joyeux et il était temps dans cet hiver sans fin. Glisser en rond sur la glace toute seule le matin, mes mitaines rouges aux mains, écouter la ville qui s'agite sans penser à rien d'autre qu'au thé que je prendrai ensuite. Durant la journée, le silence de la maison me met au pied du mur, je dois réfléchir à ce que je veux, à ce que je suis, non, plutôt à celle que je veux être. Tout un programme. Le voilà le temps que je réclamais pour souffler, me ressourcer.... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 11:41 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
08 janvier 2014

Les premiers du millénaire

Ton costume était trop noir pour toi et mon tailleur ne m'allait pas. Entre la découpe du patron et le dernier essayage, des kilos s'étaient envolés et voilà que la jupe autours de ma taille tournait.  Tu te rappelles de la tête du bijoutier quand il avait entendu notre réponse? "Trois semaines pour les faire graver? Ah non, désolés, mais on se marie après-demain en matinée." Rien n'était prêt, tout le monde s'affolait, tout sauf nous. Il faisait froid mais pas tant que cela, le ciel était gris, les pavés brillaient sous la... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 21:10 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

24 juin 2013

des comptes...

    - des pastilles au miel et au citron du marché - des fruits de mer mangés avec les doigts - ne pas se brosser les cheveux après les bains de mer - lécher le sel sur mon bras - prendre ses mains - chanter faux - boire ensemble - mais qu'ils sont cons - relire les pages jaunies de l'étagère perchée - fermer les yeux - glaz - prendre des photos en noir et blanc - en couleur aussi - peindre, à l'eau - tu ressembles vachement à ta mère - nager la nuit - dormir dans les draps blancs - la serrer dans mes... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 21:28 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
20 mai 2013

Montagnes

Qu'elles me paraissent hautes les cîmes que je m'impose. Parfois, le courage flanche ou l'audace, ou la tenacité ou bien encore l'envie. Et peut être même tout cela à la fois. Cette sensation de ne plus rien avoir dans les bras, dans le ventre ou pire dans le coeur. Cette petite voix qui souffle soupirante : "Oh non, pas cette fois. Cette montagne-là est bien trop haute pour toi!". Il fut un temps, pas si lointain je me rappelle, ou cette petite voix n'existait même pas. Je ne l'entendais pas, elle avait beau crier, tempêter, rien... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 22:02 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
05 avril 2013

4

Cela fait quatre ans que cet espace est ouvert. C'est fou comme ça file quatre ans. Le début a été balbutiant, mais le chemin s'est finalement assez vite dessiné. L'art et l'écriture tout deux mélangés. Toujours l'envie d'anonymat, parce que dans le fond, cela importe peu qui je suis, quoi je fais, où je vis, où j'irai... Ce ne sont rien que des histoires, des morceaux de vie basé sur du vrai, que je vis, qu'on m'a dit. Du vrai enrobé de mots qui doivent sonner, résonner comme il faut. Ou pas. J'ai reçu deux-trois messages... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 20:55 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
21 février 2013

La mer est immense

J'étais pressée, une de ces fins d'après-midi où nos pas s'accélèrent sous le remords de ne pas en avoir assez fait. La liste ne s'est pas tarie, elle avait même été rallongée. Pester contre soi-même, contre les obligations et la maison qui me mangent le peu de temps libre qu'il me reste. Un début de soirée maussade, gris et humide qui suintait sur les trottoirs trop encombrés sur ma route. Laissez-moi donc passer, ne voyez-vous donc pas que je suis pressée. Plus que vous tous à trainer vos minutes futiles. Une tête mal faite de fin... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 20:48 - - Commentaires [6] - Permalien [#]