06 janvier 2011

Vous le rencontrerez

Il ne porte pas les années qui l'ont construit. Il fait partie de ces hommes qui ne vieillissent pas en dedans. Ceux qui gardent leur souplesse d'âme, qui en jouent avec grâce et insouciance. Je suis attirée par son regard, une ouverture sur le toujours, une large fenêtre sur l'enfance. Ses vies se dessinent en creux le long de ses mains. Combien de métiers, combien de mains serrées, de corps carressés... Il n'en avoue que la moitié, l'oeil qui frise et les lèvres sourire. Il n'en dira pas plus, son mystère sera respecté. Il nous... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 00:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

03 janvier 2011

On me dit

A peine l'année commencée, on me dit de me poser. Que je déboule trop vite, trop fort, que mon énergie bouscule ceux qui dorment encore. On me dit que je fais trop, plus que ce qui est attendu ou même demandé. On me dit que ce n'est pas comme cela que cela se fait. Qu'il y a des lignes à suivre et à ne pas dépasser. On me dit que je vais trop loin, que je pousse les limites. Les miennes et donc celles des autres. Que les autres aimeraient mieux rester dans leurs retranchements, qu'ils ne veulent pas vraiment sortir, qu'ils sont... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 11:21 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
31 décembre 2010

Toujours plus

Il y a eu des sourires échangés, sous le manteau et en plein jour. Il y en aura d'autres, toujours encore toujours. Il y a eu des coups à l'âme, des nuits blanches et des larmes. Elles viendront de nouveau, et repartiront de sitôt. Il y a eu des petits doigts qui frôlaient ma joue, deux souffles qui s'appaisent pour s'endormir un peu. Les mains grandissent mais leurs gestes seront doux à jamais. Il y a eu des peurs, souvent bêtes et matérielles. Je serais moins effrayée, je me suis armée. Il y a eu la distance, parfois... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 15:51 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
27 décembre 2010

Et les autres

Le vent souffle trop fort. Les enfants retiennent leur respiration lorsqu'il se manifeste brusquement dans la cheminée. Il doit vraiment être en colère, car il s'invite non accompagné, pas un seul flocon pour le calmer. Heureusement, le père Noël a réussi à passer. L'excitation de l'attente, la joie mêlée au doute se dissipent jour après jour. Le four tourne tous les jours. Si ce n'est pas pour nous, c'est pour les autres. Ceux chez qui nous allons, emmitouflés jusqu'au bout ou ceux qui viennent à nous, emmitouflés tout autant. Des... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 22:57 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
20 décembre 2010

Tiphaine tague

Voici mes réponses au tag proposé par Tiphaine. Elles me surprennent parfois, mes réponses! 1. Pourquoi avez-vous créé un blog ? Pour faire quelque chose de nouveau, pour sortir des histoires de ma tête, pour être lue aussi.   2. Quel type de blogs suivez-vous ? Ceux qui ont un univers unique :  de déco, de création, de famille, d'histoires, d'art...   3. Votre marque de maquillage / marque de voiture préférée... Clinique Première voiture qui m'a marquée : la VOLVO 480, qui ressemblait tellement à un... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 09:51 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
17 décembre 2010

Pâtisseries

C'était en hiver; la buée brouillait la vitrine de la boulangerie et la peinture de la devanture s'écaillait sous le gel. Il n'était pas dans ses habitudes d'y rentrer, il n'avait jamais été un bec sucré. Ce jour-là, très tôt, sa mère lui avait passé commande de gâteaux pour des invités ancestraux qui s'imposaient dans leur dimanche. Le froid l'avait fait argumenté de rester à l'intérieur. Mais son discours n'a pas tenu face à la détermination maternelle. Il est donc sorti, emmitouflé comme il le pouvait pour ce temps... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 22:11 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

10 décembre 2010

Figée

Le vent a tout desséché : les branches brunies sont cassantes et grinçantes, les dernières feuilles résistantes se tordent et se déchirent. Elles forment les derniers lambeaux d'une nature verte disparue, arrachée par un souffle sec et gelé. Nous avons déjà oublié nos rues bruissantes sous les voûtes de feuillages. Quelques graines, quelques fleurs pétrifiées peuvent seules nous laisser la promesse que tout renaîtra. Mais nous oublierons sûrement, et c'est notre étonnement qui le premier reviendra. Lorsque le vent s'essouflle,... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 17:47 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
08 décembre 2010

2ème année

  Je ne souhaite pas changer la thématique de ce blog (il faudrait en faire un autre...), mais vu le temps volé pour préparer la petite demoiselle, une justification s'imposait. Merci Nadège pour tes encouragements!   berceau en bois de l'Armée du Salut décapé, poncé, reponcé et peint / poupée en kit de Marotte&Cie / cheveux en mohair dispencieux / literie et garde robe faites maison avec restes de laine et chutes de tissu (patrons trouvés ìci) / parquet et lumière de l'Ontario.
Posté par luneauxautres à 00:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
06 décembre 2010

Partout ailleurs

C'est l'impression qu'elle nous donne. Elle nous avait déjà fait faux fond l'an passé. Être venus jusqu'ici et passer un hiver gris, à quoi bon? Mais pour une fois, en passant, on ne lui en avait pas trop voulu. À condition qu'elle nous revienne plus blanche et plus dense encore. Et depuis plusieurs jours, que voit-on? Au nord, à l'est, et - quel comble - même au sud, elle s'étale tout en long, recouvre tout et s'entasse, s'empile sans plus de raison. Elle va jusqu'à nous narguer de nouveau et se pavâne en Europe qui ne sait rien... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 00:08 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
27 novembre 2010

Le premier

  Il n'était pas le plus grand, il était loin d'être le moins charmant. Je crois que nous nous sommes tout de suite plûs, pour différentes raisons. J'aimais son audace et son caractère frondeur. Arrivé en cours d'année dans une classe qui se connaissait depuis le berceau, il était forcément nouveau, différent et crâneur. Les années sont passées doucement, rentrée après rentrée, se découvrir plus grands et matures à chaque fois. Peut être s'en est-il aperçu avant moi. Je ne me rappelle plus vraiment. Ou bien n'ai-je pas voulu... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 18:41 - - Commentaires [14] - Permalien [#]