08 novembre 2013

Aux deux pôles

  Elle a décidé de ne pas toujours manger. Elle attend le moment ou son regard se voile, ou sa tête s'égare pour accepter d'avaler quelque chose. Oui cela provoque de l'attention sur elle mais dans le fond, c'est bien ce qu'elle attend. Ce n'est pas qu'elle cache ce qui se passe en elle, elle arrive même très bien à le formaliser. Elle a lu trop de livres sur le sujet, ne vous inquiétez pas, elle a bien compris. Elle sait surtout que personne n'arrivera à bien saisir qui elle est vraiment, peut pas elle même. Qui la croirait... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 22:38 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

02 novembre 2013

Économie

Moi qui ai toujours eu envie d'accélérer le temps, de remplir mes heures avec de l'inattendu, du surprenant, du nouveau. Moi qui étouffait à l'idée d'une vie déjà racontée, d'une ligne toute tracée, tendue par d'autres avant moi. Moi qui était terrorisée à l'idée de passer à côté de mon double, de celui qui me complètera. Moi qui ne pouvais pas concevoir une vie sans la porter et la donner. Il faudrait huit heures de plus à mes jours pour que mes nuits soient bénéfiques. Je n'aime pas m'en plaindre mais mon corps proteste. Je lui... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 22:24 - Commentaires [10] - Permalien [#]
08 septembre 2013

Une rentrée

  C'est beau de recommencer. De savoir reprendre après une longue pause forcée ou imposée. Aligner ses outils, ses armes et les affûter, les saisir entre ses mains comme le premier jour qu'on les a saisis.  C'est beau de faire des listes, de cocher de qu'on a fait et de voir tout ce qui reste encore à accomplir. Se dire que le vide se remplit tout de suite, que tout tourne. Ou bien ce n'est décidément que moi.  C'est beau de voir leur excitation de s'en aller de chez nous, de passer des journées pleines d'ailleurs,... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 21:13 - Commentaires [14] - Permalien [#]
31 juillet 2013

et il y aura le bleu

C'est à cause de ma tête qui tourne. Ou bien de mes idées dedans qui valsent. C'est à cause d'eux qui piaillent sans cesse, qui sont tellement en vie que parfois le silence sent la mort. Alors que le silence c'est beau quand c'est attendu. Le silence c'est tendre quand on sait le prendre. Le silence, total, profond, c'est tout ce que je demande. Arrêter de crier les créanciers, les vacanciers, les fiancés, les affaissés, les pressés... Laissez-moi seule, sur un caillou, de l'eau, du vent, du papier et un peu à boire... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 15:46 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
10 juillet 2013

Tuer le temps

  Est-ce vraiment irrémédiable? Le temps s'accelère-t-il toujours plus vite avec les années? Il me semble que tout m'échappe, que je n'ai plus aucune emprise sur mes journées. Les évènements petits comme grands filent entre mes doigts, prennent mon souffle, mes idées, mon énergie. Chaque projet lancé est contredit par de l'intendance, des imprévus, des contradictions ou une météo déchainée. Que l'argent ne serait jamais vraiment là, je l'avais bien compris. Que les uns ou les autres ne sont pas parfaits, je le savais... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 03:11 - Commentaires [4] - Permalien [#]
24 juin 2013

des comptes...

    - des pastilles au miel et au citron du marché - des fruits de mer mangés avec les doigts - ne pas se brosser les cheveux après les bains de mer - lécher le sel sur mon bras - prendre ses mains - chanter faux - boire ensemble - mais qu'ils sont cons - relire les pages jaunies de l'étagère perchée - fermer les yeux - glaz - prendre des photos en noir et blanc - en couleur aussi - peindre, à l'eau - tu ressembles vachement à ta mère - nager la nuit - dormir dans les draps blancs - la serrer dans mes... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 21:28 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

24 mai 2013

Sans lui

Elle se posait de plus en plus la question. Et le fait qu'elle revienne sans cesse à se la poser, lui fait comprendre qu'il fallait agir. Elle doit vivre sans lui. Elle doit partir, plus loin. Pas trop pour se partager le temps de vivre avec ses trois enfants. Tous trois sortis de leur amour, de celui qui ne mourra pas. Qu'il est difficile de dire que c'est fini. Que ce qu'elle avait cru durer toujours, doit continuer autrement, séparément. Tout réapprendre seule ou presque. Manger, dormir, se déplacer... Penser, rêver aussi.... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 22:33 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
20 mai 2013

Montagnes

Qu'elles me paraissent hautes les cîmes que je m'impose. Parfois, le courage flanche ou l'audace, ou la tenacité ou bien encore l'envie. Et peut être même tout cela à la fois. Cette sensation de ne plus rien avoir dans les bras, dans le ventre ou pire dans le coeur. Cette petite voix qui souffle soupirante : "Oh non, pas cette fois. Cette montagne-là est bien trop haute pour toi!". Il fut un temps, pas si lointain je me rappelle, ou cette petite voix n'existait même pas. Je ne l'entendais pas, elle avait beau crier, tempêter, rien... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 22:02 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
12 avril 2013

Une vieille dame est morte

C'était un été pluvieux mais le ciel restait bleu. C'était un été au nord mais au fond de ma mémoire il reste lumineux. J'en garde le vert omniprésent, entêtant. La rouille des pierres, de la bruyère et des reflets dans les cheveux des gens. Le goût de la bière tourbe, de celle qu'on mange plus qu'on ne la boit. C'était il y a longtemps, j'avais à peine 15 ans, c'était avant-hier. Le vent me soufflait des idées, tout ce ciel qui tournait à découvert m'ennivrait. J'étais loin de chez moi et je me trouvais enfin face à moi-même. Dès... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 20:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 avril 2013

4

Cela fait quatre ans que cet espace est ouvert. C'est fou comme ça file quatre ans. Le début a été balbutiant, mais le chemin s'est finalement assez vite dessiné. L'art et l'écriture tout deux mélangés. Toujours l'envie d'anonymat, parce que dans le fond, cela importe peu qui je suis, quoi je fais, où je vis, où j'irai... Ce ne sont rien que des histoires, des morceaux de vie basé sur du vrai, que je vis, qu'on m'a dit. Du vrai enrobé de mots qui doivent sonner, résonner comme il faut. Ou pas. J'ai reçu deux-trois messages... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 20:55 - - Commentaires [19] - Permalien [#]