14 mars 2013

Fragment d'une nuit

Il faisait froid cette nuit là, ils étaient tous rassemblés pour une raison oubliée, un anniversaire, une fête, ou juste pour être ensemble peut être. Étrangement, elle se rappelle des couleurs que portaient chacun : du rouge criard pour l'un, du bleu électrique pour l'une, un parme sourd et profond pour une autre. La tablée était étrange, mal assortie et dissonante. Quelques conversations s'accrochaient entre elles mais il semblait impossible d'accorder toutes les voix. Il y a eu des mots plus hauts que d'autres. Il y a eu des... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 02:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

10 mars 2013

Soleil d'hiver

Ici c'est ce qui nous manque le plus sans que nous le sachions. Chaque hiver passe avec cette sensation de chapeau sombre enfoncé sur les yeux. Mars arrive et tout s'illumine, au propre comme au figuré. Le soleil perce le gris plafond et nous aveugle criard : comment? Vous m'aviez oublié? Vous pensiez vivre sans moi? La lumière force les matins et pour la première fois cette semaine, les oiseaux nous ont réveillés. Pour la première fois, les bulbes ont crevé la glace qui s'enfuit en lambeaux mouillés. Pour la première fois. Les... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 23:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 février 2013

La mer est immense

J'étais pressée, une de ces fins d'après-midi où nos pas s'accélèrent sous le remords de ne pas en avoir assez fait. La liste ne s'est pas tarie, elle avait même été rallongée. Pester contre soi-même, contre les obligations et la maison qui me mangent le peu de temps libre qu'il me reste. Un début de soirée maussade, gris et humide qui suintait sur les trottoirs trop encombrés sur ma route. Laissez-moi donc passer, ne voyez-vous donc pas que je suis pressée. Plus que vous tous à trainer vos minutes futiles. Une tête mal faite de fin... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 20:48 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
11 février 2013

Énervement du lundi

S'il y a bien une phrase qui me tue c'est bien "je ne sais pas." Elle m'assassine d'exaspération, elle tourmente mon impatience à me faire fondre les tympans. Les peut être sont des bouées de sauvetage pour une feinte inocence. Je ne crois pas qu'on ne sache rien. Je pense que nous portons toutes les réponses en nous. Il faut vouloir aller les chercher, parfois dans des endroits les plus obscurs de notre pensée. On peut bien se salir un peu la conscience pour éviter de ne pas savoir. Il faut affronter sa vanité, il faut apprendre... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 20:57 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
28 janvier 2013

Avant l'aube

L'alarme était programmée tôt. Plus tôt que leurs réveils. Le chat n'a même pas sauté du lit, ne m'a même pas regardé d'un oeil. Le craquement de l'escalier n'a fait retourner personne dans son lit. C'était encore la nuit, et nus pieds je suis descendue. Dans le noir j'ai trouvé le bouton de la bouilloire, j'ai sorti ma tasse et le thé mes yeux encore fermés. J'écoutais le silence de la maison, celui que j'entendais lorsque des longues heures solitaires m'y étaient offertes, il n'y a pas si longtemps. Et c'était doux ce silence. Il... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 21:05 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
20 janvier 2013

Pourquoi?

Lui : Pourquoi tu as l'air fâché? Tu regardes quoi? Moi : Les nouvelles de France. Lui : Pourquoi tous ces gens sont dans la rue? Moi : Parce qu'ils désaprouvent une future loi du gouvernement et ils expriment leur désaccord en manifestant. Lui : Ils désapprouvent quoi? Moi : Que toute personne ait le droit de se marier, homme ou femme, avec la personne avec laquelle ils souhaitent s'unir. Lui : Mais tout le monde a le droit déjà, non? Moi : Chez nous oui, là-bas pas encore. Lui : Pourquoi cela les dérange? Moi : Parce... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 16:14 - Commentaires [5] - Permalien [#]

15 janvier 2013

Le printemps en janvier

Elle ne sait pas très bien comment ils la perçoivent. Peut être tyran parfois, elle espère aimante et concernée la plupart du temps. Elle espère qu'ils sont convaincus qu'elle est là pour eux avant tout, qu'elle croit qu'ils ont leur place en face d'elle et que rien ni personne ne devrait remettre tout ceci en question. Beaucoup lui lâche facilement qu'ils sont pires qu'avant, que ce ne sont plus les mêmes. Le temps les aurait transformés en renégats, impossibles à intégrer. Elle leur répond qu'elle les aime. Tout simplement.... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 16:56 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
04 janvier 2013

Liste d'hiver

Des envies moins éparpillées, plus précises. Un corps pas si mal en point mais qui ne doit pas se laisser aller trop loin. Des mains qui répondent bien et qui ne s'arrêtent que très rarement, qui produisent. Un cerveau souvent au bord du surmenage : travail pour vivre, travail pour apprendre... Trop de réflexion tue la réflexion. Il ne reste plus qu'un seul crédit à passer et je pourrai porter ma toge noire pour une soirée. Des personnes qui ne répondent plus du tout, des nouvelles qui se présentent. La valse s'est ralentie ou... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 18:27 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
02 janvier 2013

Jamais

C'est absurde. Tout ce qu'elle lit, tout ce qu'elle voit, tout ce qu'elle écoute la prévient. Le message est clair, partout il est le même, dans toutes les langues. Il lui aura fallu toutes ces années pour finalement s'en rendre compte. Ou du moins le sentir en elle. Grandir, s'installer et parfois l'envahir. Elle n'aura jamais le temps suffisant pour tout ce qu'elle a en elle. Il lui faudrait plusieurs vies et jusque là, elle n'a reçu aucune garantie sur ce possible. Toutes ses idées, tous ses mots qu'il faudrait dire. Tous ces... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 02:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
31 décembre 2012

À la fin

  Les souvenirs des dernières semaines passées se mélangent à ne plus trop savoir si c'était du bon ou du moins bon. Il est reste un goût étrange, un peu sucré, un peu amer qui se mélange au parfum du sapin qui se dessèche et des oranges percées de clous de girofle. Nous avons arrêter le temps depuis les dix derniers jours et pas un d'entre nous ne regarde ni de l'heure ni du jour. Nous avons fait sonner un peu le téléphone, mais juste pour dire que nous étions cachés et que rien ne pourrait nous faire sortir. Et puis la... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 17:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]