05 juillet 2012

Mon manège à moi

  Lorsque le ciel rosit et que les sons résonnent à la nuit, elle l'attend. Quand la foule vibrante et colorée enfle et désenfle en pressant contre ses flancs, son souffle se raccourcit. Ses yeux inquiets qui fouillent les visages inconnus, elle le cherche. À la lumière gris-bleu des premières heures de l'aube, lorsque le chat rejoint son lit et lui annonce la journée qui s'avance, elle étend son bras sur le drap. Il n'est pas là. La sonnerie du téléphone retentit parfois mais la voix n'est pas celle qu'elle espère à chaque... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 14:58 - Commentaires [2] - Permalien [#]

03 juillet 2012

Pas grand chose

Ce n'est pas grand chose, un peu de vent, des nuages qui roulent et nous donnent à voir la profondeur du ciel. Un petit papillon blanc qui m'accompagne dans mes travaux au jardin : il me suit, se pose sur mon bras, sur mon genou noirci de terre. Il ne fait aucun bruit, il agite la lumière autours de moi. Un chat passe dédaigneusement sur le haut de la clôture. Le voisin chantonne saudade. Frotter fort mes mains de citron, fleutrir de la lavande chaque soir. Ce n'est que trois fois rien, trois invitation à se rencontrer autours d'un... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 12:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juillet 2012

Retrait

Ils vivaient ensemble depuis plus de dix années déjà. Il y a beaucoup à dire sur leur rencontre, mais on ne le dira pas. Ils ne s'étaient pas vraiment promis des choses, ils se sont confirmés plusieurs certitudes. Lui d'analyser, elle de faire. C'était doux et cranté à la fois. Ils s'aimaient de colère et se battaient de tendresse. Ils se foutaient de l'opinion des autres en les couvrant de leur amitié. Il n'y a pas grand chose à dire à ceux qui sont seuls au monde. Il n'y aura rien à écrire sur ceux que nous ne pouvons entendre.... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 10:40 - Commentaires [3] - Permalien [#]
29 juin 2012

Sans souffle et tout le vent autours

Les plus hautes températures alourdissent les après midis. L'air semble rempli du passé, il est épais, voilé. La lumière blanche me rappelle que mes yeux ne sont pas sortis depuis trop longtemps. La nouvelle saison est donc bien arrivée. Je ne le savais pas. Les aurevoirs sont faits, empaquetés, libellés, archivés. Peut être que ces mêmes boîtes se rouvriront en septembre, peut être pas. Le manège que j'ai choisi tourne lentement mais sûrement. Mon tour est fini. J'attends le prochain. J'attends qu'on m'appelle, qu'on me dise que... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 16:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mai 2012

Ses yeux noirs

  C'est certainement son sourire que tout le mond retient en mémoire. Un sourire doux et bienveillant, emprunt de mannières lisses et honnêtes, un sourire qui vous enveloppe de bienvenue. De son pays brûlant, il a conservé les gestes amples et souples, les longues mains aux doigts virevoltant qui tanguent ses paroles en rythme. Une silhouette qui valse, vous emporte l'air de rien, vous élève sur vos pointes de pieds. Parce que vous vous mettez à danser, sans vous en apercevoir, vous glisser déjà. Son tempo vous guide, et il... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 18:45 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
16 avril 2012

Pour eux

J'ai un large espace entre mes bras, un vide bleu tendre qui ne demande qu'à être rempli. J'ai une eau salée en réserve, un nectar qui s'écoule en sucre lorsque le coeur déborde. J'ai un noeud tressé en boucle au creux du ventre qui se resserre quand ils s'éloignent. J'ai des silences tapissés de cris retranchés qui ne sortiront peut être jamais. J'ai des mains pleines et caressantes qui empoignent et détendent toute la fatigue d'une journée. J'ai une voix qui sait tanguer leurs minutes béates, faire voguer leur frêle rêve au... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 22:19 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

13 avril 2012

J'ai vieilli.

Rien de bien exceptionnel en soi. Je fais bien comme tout le monde : les minutes s'amoncèlent en heures, les jours s'empilent en mois qui s'enfilent en année. Une de plus. Mais elle pèse un peu plus lourd me semble-t-il. Ces derniers mois ont été intenses : je ne savais pas qu'il était possible de faire autant de choses en 24 heures. J'en ai fait trop. Mais avec plaisir, et même avec récompenses à la clef. Ce que je n'avais pas vraiment espéré. Il me reste des longues semaines, une accalmie au début de l'été. Les heures chaudes... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 22:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
20 février 2012

Aparté

J'aime aller au cinéma seule. Toute seule. Je ne dis qu'à peine que j'y vais, quel film je vais voir, si je le sais déjà. Un titre, une affiche, un thème, un acteur ou peut être tout cela à la fois, un rien m'emporte vers la salle noire et enveloppante. Les émotions ressenties, le parfum de la soirée, son goût, je ne les veux que pour moi. C'est un endroit secret où je m'en vais, où je laisse aller mes idées, mes sentiments au gré d'une histoire qu'on m'impose, de la respiration d'un personnage qui me devient familier. Je suis en... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 10:55 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
14 février 2012

Sûrement

  Ce doit être ce sourire qu'il affiche toujours, même en parlant de choses de tous les jours. Ses yeux qui brillent quand ils se plissent pour accompagner ce sourire. Ce doit être sa peau qui irradie tout autours. Ce doit être tout cela. Et sa voix qui se pose sur son coeur, ses mots sans importance qui le font résonner d'une tendre façon. Elle ferme ses yeux juste pour sa voix, juste pour l'inscrire en elle.  Ce doit être ses gestes, son mouvement d'épaule lorsque qu'il avoue qu'il ne sait pas. Son pas assuré qui danse... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 09:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 février 2012

Blanc ou pas

Ce matin tout était blanc, éteint, doux et vibrant. La neige recouvrait le dehors de lumière et faisait se taire les sons de la ville. Le soleil nous hurlait de sortir au plus vite pour profiter de ce spectacle. Il n'a pas duré longtemps. Tout est déjà reparti, glissé dans les égouts. Le blanc manteau s'est retiré. L'hiver nous manque. Il ne veut pas s'installer. Peut être est-ce de l'avoir trop craint? Il ne veut plus nous voir, nous ne méritons pas sa présence. Les luges sont toujours au mur, les écureuils sortent et rentrent à... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 00:25 - - Commentaires [3] - Permalien [#]