10 mars 2013

Soleil d'hiver

Ici c'est ce qui nous manque le plus sans que nous le sachions. Chaque hiver passe avec cette sensation de chapeau sombre enfoncé sur les yeux. Mars arrive et tout s'illumine, au propre comme au figuré. Le soleil perce le gris plafond et nous aveugle criard : comment? Vous m'aviez oublié? Vous pensiez vivre sans moi? La lumière force les matins et pour la première fois cette semaine, les oiseaux nous ont réveillés. Pour la première fois, les bulbes ont crevé la glace qui s'enfuit en lambeaux mouillés. Pour la première fois. Les... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 23:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

28 janvier 2013

Avant l'aube

L'alarme était programmée tôt. Plus tôt que leurs réveils. Le chat n'a même pas sauté du lit, ne m'a même pas regardé d'un oeil. Le craquement de l'escalier n'a fait retourner personne dans son lit. C'était encore la nuit, et nus pieds je suis descendue. Dans le noir j'ai trouvé le bouton de la bouilloire, j'ai sorti ma tasse et le thé mes yeux encore fermés. J'écoutais le silence de la maison, celui que j'entendais lorsque des longues heures solitaires m'y étaient offertes, il n'y a pas si longtemps. Et c'était doux ce silence. Il... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 21:05 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
15 janvier 2013

Le printemps en janvier

Elle ne sait pas très bien comment ils la perçoivent. Peut être tyran parfois, elle espère aimante et concernée la plupart du temps. Elle espère qu'ils sont convaincus qu'elle est là pour eux avant tout, qu'elle croit qu'ils ont leur place en face d'elle et que rien ni personne ne devrait remettre tout ceci en question. Beaucoup lui lâche facilement qu'ils sont pires qu'avant, que ce ne sont plus les mêmes. Le temps les aurait transformés en renégats, impossibles à intégrer. Elle leur répond qu'elle les aime. Tout simplement.... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 16:56 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
02 janvier 2013

Jamais

C'est absurde. Tout ce qu'elle lit, tout ce qu'elle voit, tout ce qu'elle écoute la prévient. Le message est clair, partout il est le même, dans toutes les langues. Il lui aura fallu toutes ces années pour finalement s'en rendre compte. Ou du moins le sentir en elle. Grandir, s'installer et parfois l'envahir. Elle n'aura jamais le temps suffisant pour tout ce qu'elle a en elle. Il lui faudrait plusieurs vies et jusque là, elle n'a reçu aucune garantie sur ce possible. Toutes ses idées, tous ses mots qu'il faudrait dire. Tous ces... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 02:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
31 décembre 2012

À la fin

  Les souvenirs des dernières semaines passées se mélangent à ne plus trop savoir si c'était du bon ou du moins bon. Il est reste un goût étrange, un peu sucré, un peu amer qui se mélange au parfum du sapin qui se dessèche et des oranges percées de clous de girofle. Nous avons arrêter le temps depuis les dix derniers jours et pas un d'entre nous ne regarde ni de l'heure ni du jour. Nous avons fait sonner un peu le téléphone, mais juste pour dire que nous étions cachés et que rien ne pourrait nous faire sortir. Et puis la... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 17:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 novembre 2012

En nombre

Dernière semaine à l'unité, dernier jour d'école à l'unité, dernier repas à l'unité, dernière nuit à l'unité... Le décompte aura été long et laborieux. Si l'importance de cette nouvelle année ne nous avait pas encore effleurés, il aura pris un soin appliqué de nous l'apprendre, de nous le rappeler encore et encore et encore. Quand il me dit que tout va changer, je le crois. Quand il me montre ses bras, ses jambes plus construites, plus puissantes que la semaine passée, je le crois. Quand j'aperçois son oeil qui frise et un demi... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 17:59 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

17 septembre 2012

Au creux de sa gorge

Il faisait sombre dans ce bar lorsque nous l'avions rencontré. La musique était bonne, la bière se multipliait. Nous avons parlé fort, agité nos mains au-dessus de la petite table de bois brut. Il était seul, sa petite famille partie au loin en vacances. Une première impression est souvent la bonne mais pas toujours. La déception est alors cinglante et son souvenir fait à présent redouter de trop aimer quelqu'un dès une première rencontre. Je n'aime pas être sur mes gardes, cela ne m'a jamais réussi. Les égratignures ne me font pas... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 12:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 août 2012

En l'attendant

  Le jardin n'est que champ de paille. La chaleur étouffante s'est accentuée ces derniers jours et les nuits ressemblent aux jours. Ma peau ne peut affronter l'aggression du soleil, je suis recluse. Lorsque ses rayons faiblissent enfin, je m'aventure dehors, et je file sur les trottoirs qui s'obscurcissent. Les lumières viennent teinter les vitrines comme des joyaux ternis. Les rues s'animent des promesses de la nuit. Les peaux sont magnifiées, parfumées, les tissus fluides, les gestes abandonnent la lenteur de la journée.... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 13:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
01 mai 2012

Ses yeux noirs

  C'est certainement son sourire que tout le mond retient en mémoire. Un sourire doux et bienveillant, emprunt de mannières lisses et honnêtes, un sourire qui vous enveloppe de bienvenue. De son pays brûlant, il a conservé les gestes amples et souples, les longues mains aux doigts virevoltant qui tanguent ses paroles en rythme. Une silhouette qui valse, vous emporte l'air de rien, vous élève sur vos pointes de pieds. Parce que vous vous mettez à danser, sans vous en apercevoir, vous glisser déjà. Son tempo vous guide, et il... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 18:45 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
14 février 2012

Sûrement

  Ce doit être ce sourire qu'il affiche toujours, même en parlant de choses de tous les jours. Ses yeux qui brillent quand ils se plissent pour accompagner ce sourire. Ce doit être sa peau qui irradie tout autours. Ce doit être tout cela. Et sa voix qui se pose sur son coeur, ses mots sans importance qui le font résonner d'une tendre façon. Elle ferme ses yeux juste pour sa voix, juste pour l'inscrire en elle.  Ce doit être ses gestes, son mouvement d'épaule lorsque qu'il avoue qu'il ne sait pas. Son pas assuré qui danse... [Lire la suite]
Posté par luneauxautres à 09:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]